Actions des membres de CGLU pour Haïti

La Présidence de Cités et Gouvernements Locaux Unis et tous les membres de l’organisation expriment leur entière solidarité avec la population de Haïti à la suite du terrible tremblement de terre qui vient de frapper leur pays et de dévaster leur capitale et plusieurs de leurs villes.

C’est avec une grande tristesse qu’ils constatent les conséquences dramatiques de cette catastrophe.

En ce moment de deuil et alors qu’une action urgente est nécessaire, la Présidence de CGLU encourage l’ensemble de ses membres à soutenir les autorités locales de Haïti.

CGLU tiendra ses membres informés des opérations d’aide humanitaire auxquelles ils pourraient apporter leur soutien ainsi que des initiatives en direction des autorités locales haïtiennes.

 

Association Internationale des Maires Francophones L’AIMF dresse actuellement, avec ses villes membres en Haïti, l’inventaire des besoins de ses populations et de ses villes. Elle va agir en particulier dans le domaine de l’appui à l’éducation primaire et de la sauvegarde des archives publiques et, à la demande du Ministère de l’Intérieur haïtien, va mobiliser des experts pour soutenir les maires haïtiens et les fonctionnaires municipaux dans le domaine de la gouvernance de la reconstruction.

Fédération Latino-Américaine des Villes, Municipalités et Associations de Collectivités Locales (FLACMA) La Section continentale de CGLU en Amérique latine, à l’initiative du Co-Président de CGLU, le Maire de Quito, prépare la création d’une commission destinée à fournir de l’assistance technique dans le cadre de coopérations Sud-Sud.

 

AFRIQUE

Afrique du Sud

Ekurhuleni 4 pompiers de la ville de Ekurhuleni ont pris part aux opérations de sauvetage.

Johannesbourg Les services de gestion des situations d’urgence de la ville de Johannesbourg ont envoyé du personnel à Port-au-Prince. Quatre spécialistes ont pris part aux opérations de sauvetage dans la capitale.

Merafong 5 pompiers de la ville de Merafong ont pris part aux opérations de sauvetage.

Tshwane 5 pompiers de la ville de Tshwane ont intégré une équipe de 36 personnes qualifiées pour les situations d’urgence envoyée en Haïti afin de prendre part aux opérations de sauvetage.

 

Bénin

Lokossa La mairie de Lokossa a effectué un don de 1000 euros au compte spécialement ouvert par l’Association Internationale des Maires Francophones pour venir en aide à la population Haïtienne.

 

AMÉRIQUE DU NORD

Canada

Fédération Canadienne des Municipalités La FCM est en discussion avec le gouvernement du Canada afin de proposer une initiative canadienne de reconstruction municipale en Haïti en collaboration étroite avec la Ville de Montréal et l’Union des Municipalités du Québec, et de concert avec l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick, la Fédération Québécoise des Municipalités et d’autres grandes villes, collectivités locales et associations de collectivités. De nombreuses villes se sont engagées à proposer leur expertise, aide technique et à verser les dons reçus dans un fonds de soutien à la reconstruction en Haïti administré par la FCM. La liste des actions des membres de la FCM est consultable sur leur site web.

Union des Municipalités du Québec L’Union des Municipalités du Québec a mis en place un fonds municipal de remise en opération d’infrastructures, auquel sont invités à contribuer ses membres, et appelle également à la mise à disposition d’expertise dans les domaines concernés par la phase de reconstruction. L’UMQ centralise également les informations sur les actions menées par ses membres sur son site web.

Fédération Québécoise des Municipalités En plus de la collaboration prévue avec la FCM, la FQM a invité ses membres à contribuer à la collecte de fonds d’urgence.

Association Francophone des Municipalités du Nouveau-Brunswick L’Association, en plus de la collaboration prévue avec la FCM, a demandé à ses membres de contribuer à hauteur de 0,25 dollars par habitant au fonds de reconstruction.

Québec La ville de Québec a fait un don de 100.000 dollars à la Croix-Rouge pour l’aide d’urgence.

Montréal Une mission composée de 18 policiers, de 11 médecins, de 5 infirmières et de représentants de la communauté haïtienne montréalaise a été envoyée à Port-au-Prince pour fournir des soins de santé et fournitures médicales, appuyer la police haïtienne en rétablissant les communications, préparer un plan de réponse face à l’arrivée d’immigrants haïtiens, et évaluer la situation afin de mettre en place un plan de reconstruction. Une contribution de 1 million de dollars a été annoncée.

Toronto La ville de Toronto a lancé une campagne de dons auprès de ses citoyens. Il leur sera possible d’effectuer des dons dans certaines stations de métro.

Vancouver Le Conseil de l’agglomération de Vancouver a fait part de son intention de prêter des spécialistes municipaux durant l’étape de reconstruction.

Winnipeg La Ville de Winnipeg a fait une contribution à la Croix-Rouge de 36 000 $.

 

Etats-Unis

National League of Cities La NLC appelle ses membres à encourager la générosité de leurs citoyens.

International City/County Management Association ICMA offre son expertise pour participer à la phase de reconstruction.

National Association of Counties Plusieurs contés (Los Angeles, Fairfax, Miami-Dade…) ont envoyés des équipes de secours sur place pour participer aux opérations sauvetage.

Miami La ville a organisé une collecte de matériel d’urgence et de fonds.

New York Le 14 janvier, la mairie de New York a envoyé 80 policiers et pompiers de l’unité de sauvetage à Haïti, qui ont sauvé six personnes des décombres. La plus grande communauté haïtienne vivant hors du pays se trouvant à New York, la mairie a annoncé la création d’un centre de ressources chargé de fournir toute l’assistance nécessaire aux haïtiens de New York. D’autre part, le 29 janvier, 1,2 millions de dollars avaient été récoltés auprès des citoyens newyorkais par la mairie, qui seront redirigés à des organisations participant aux opérations de secours en Haïti. A ce montant il faut ajouter le programme mis en place auprès des employés de la mairie, qui pourront déduire de leur salaire des fonds supplémentaires pour l’aide en Haïti.

San Francisco La ville a mis en place des facilités pour permettre à ses citoyens d’effectuer des dons, ainsi qu’un programme permettant aux employés de la mairie de déduire des dons de leurs salaires.

Washington, DC Une campagne de collecte de fonds a été organisée par la ville.

 

Mexique

Mexico 850 tonnes de vivres, vêtements, médicaments, etc ont été collectés. 20 sauveteurs ont été envoyés par le Gouvernement du District Fédéral et ont sauvé des ruines 17 personnes.

Naucalpan de Juárez La municipalité a installé des centres de collecte, dans lesquels plus de 2.000 litres d’eau, 1.300 conserves de nourriture, 200 paquets de couches et 420 boîtes de médicaments ont pu être rassemblés.

 

République Dominicaine

Fédération Dominicaine des Municipalités La FEDOMU a lancé le Programme National de Solidarité avec Haïti, par lequel chaque municipalité pourra effectuer un don.

 

AMÉRIQUE DU SUD

Brésil

Sao Paulo La Coordination de Défense Civile de l’Etat de Sao Paulo enverra 20 tonnes d’aliments et 7.000 gallons d’eau aux victimes du tremblement de terre en Haïti. Les activités de rassemblement de médicaments et de kits de matériels basiques a été formalisée par un décret le 27 janvier. Des ressources supplémentaires – nourriture et eau - sont en cours de préparation pour leur envoi à Haïti.

 

Colombie

Bogota La mairie a envoyé 30 membres du Corps Officiel des Pompiers, du Secrétariat de Santé et de l’Institut de Développement Urbain (personnel spécialisé dans les infrastructures effondrées) pour appuyer les secours après le séisme.

 

Equateur

Cuenca La municipalité a participé aux activités de collecte de matériel de première nécessité, obtenant par exemple 24.000 bouteilles d’eau et 20.000 boîtes de médicaments.

 

ASIE

Japon

Tokyo Le Gouvernement Métropolitain de Tokyo a dédié 50.000 dollars aux opérations de secours post-catastrophe.

 

République de Corée

Daegu Le centre médical Dongsan de l’Hôpital Universitaire Keimyung a envoyé une équipe médicale, composée de six médecins et de deux infirmières.

Séoul Le Gouvernement Métropolitain de Séoul a effectué une aide financière et matérielle d’une valeur totale de 100.000 dollars, incluant de la nourriture et du matériel de première nécessité, et participera aux activités de restauration des services de base.

 

EUROPE

Allemagne

Bonn La ville apporte son appui à des projets destinés aux enfants sans-abris et d’autres institutions comme des centres de jeunes et a lancé un appel aux dons. Des membres de l’administration locale organisent des ventes d’objets d’art et d’artisanat pour lever des fonds.

Dresde La ville de Dresde a recueilli 165.000 euros de la part de ses citoyens. La municipalité travaille avec l’ONG « Arche Nova », qui a installé 2 stations de potabilisation de l’eau, approvisionnant ainsi 10.000 personnes. Ils approvisionnent également les victimes en nourriture et médicaments dans les villes de Port-au-Prince, carrefour, Léogâne et les régions montagneuses.

Gladbeck La ville de Gladbeck a appelé ses employés à effectuer des dons aux organisations caritatives de Rhénanie du Nord-Westphalie.

Hagen La municipalité de Hagen a mis en place des urnes dans la ville pour permettre à ses citoyens d’effectuer des dons.

Lunebourg La ville de Lunebourg a lancé un appel aux dons. Le montant collecté auprès des citoyens et institutions qui ont répondu s’élève à 100.000 euros. Cette somme a été transférée à l’Agence Fédérale pour l’Aide Technique afin de mettre en place une station de traitement des eaux.

Marbourg Le conseil municipal de Marbourg a approuvé un don de 10.000 euros à la Croix Rouge Allemande pour les opérations de secours.

Munich La ville de Munich a donné 100.000 € pour la phase d’urgence et a appelé ses citoyens à la générosité.

Ratisbonne La ville de Ratisbonne a ouvert un compte spécial et appelé ses citoyens à effectuer des dons pour un projet de reconstruction. Plus de 30.000 euros ont été récoltés et le conseil municipal a décidé de débloquer 10.000 euros du budget municipal. Le projet qui sera financé par ces montants n’a pas encore été sélectionné.

Schwedt/Oder Le personnel de l’administration a été invité à participer aux dons, ainsi que tous les citoyens de la ville, notamment pour la Croix-Rouge allemande.

 

Autriche

Vienne La ville de Vienne a débloqué 500 000 euros pour contribuer à l’aide aux victimes du séisme en Haïti. La moitié servira à appuyer l’aide d’urgence par l’acquisition de tentes, de médicaments, d’aliments, etc, en fonction des besoins sur place, après concertation après le Ministère Fédéral des Affaires Etrangères et Internationales et les organisations qui travaillent en Haïti. L’autre moitié sera dédiée à la rehabilitation et la reconstruction d’écoles, de garderies et de logements.

 

Belgique

Association des Villes et Communes de la Région de Bruxelles-Capitale (AVCB) L’AVCB a recensé partiellement les actions entreprises par ses membres, et a effectué un don, complété par ceux de son personnel.

Union des Villes et Communes de Wallonie L’UVCW a effectué un don de 2.500 euros et encourage les communes à participer à l’effort de solidarité.

Association des Villes et Municipalités des Flandres (VVSG) VVSG recense les initiatives de ses villes membres sur son site web.

Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale Le gouvernement régional a octroyé une aide de 250.000 euros au Consortium Belge pour les Situations d’Urgence, ainsi qu’une subvention de 25.000 euros pour un concert de solidarité, et s’est engagé à suivre une réflexion sur une implication à long-terme avec les organisations humanitaires et le gouvernement fédéral.

 

Espagne

Fédération Espagnole des Municipalités et Provinces La FEMP mettra en œuvre un programme conjoint d’aide à Haïti pour la reconstruction, en collaboration avec l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement, et a effectué un appel aux collectivités locales espagnoles afin d’encourager leur participation.

Barcelone La mairie de Barcelone a envoyé dans les jours suivant le tremblement de terre du matériel obstétrique, de traumatologie, d’hygiène et de premiers soins, qui permettront de soigner 5.000 personnes pendant les trois premiers mois et a mis à la disposition de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement du matériel pour soigner jusqu’à 10.000 personnes. La mairie s’est également mise en contact avec les ONGs qui travaillent en Haïti pour leur offrir leur aide.

Cordoue La mairie de Cordoue appuie les ONGs qui travaillent sur en Haïti et étudiera la possibilité de soutenir des projets de post-urgence et de reconstruction. La municipalité a demandé au gouvernement espagnol d’annuler la dette extérieure d’Haïti.

Getafe La mairie de Getafe a envoyé une unité des Volontaires de la Protection Civile, accompagnée de chiens de l’Unité Canine de Sauvetage, et équipés de véhicules, matériel technique et sanitaire, et des tentes de campagnes. La mairie a également envoyé 3.000 kilos de nourriture.

Madrid Le réseau Iberoaméricain de centres de réponse aux catastrophes naturelles, financé par la mairie de Madrid, a envoyé dans un premier temps 11 pompiers de Pompiers Unis Sans Frontières, qui avec leurs collègues péruviens ont délivrés plus de 20 personnes vivantes des décombres. Deux autres contingents furent ensuite envoyés pour installer un hôpital de campagne équipé de matériel chirurgical et de médicaments, et une station de potabilisation de l’eau.

Malaga La mairie de Malaga a mis en place un comité coordination de la solidarité avec Haïti, qui a décidé de mobiliser des ressources pour l’envoi de matériel sanitaire, d’unités de potabilisation de l’eau, de vêtements, et de nourriture, ainsi que de mener une campagne de sensibilisation des citoyens.

 

France

Cités-Unies-France centralise les informations sur les actions menées par ses membres, et a mis en place un fonds spécial auquel sont invités à contribuer les collectivités locales françaises, afin de mettre en place un programme pour la reconstruction, qui sera défini et mis en oeuvre en coordination avec la Fédération Canadienne des Municipalités et VNG International, l’association néerlandaise des collectivités locales.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe L’AFCCRE, par son président, a fait la demande auprès du gouvernement français et de la Commission Européenne que soit faite une dérogation aux plans de sortie de flotte qui conduisent à la casse de navires parfois neufs, afin que puissent être envoyés à Haïti des bateaux adaptés aux pratiques de pêche locales.

Conseil Régional d’Île–de-France A court terme, la Région va soutenir des ONGs françaises présentes à Haïti : reconstruction d’infrastructures, accompagnement de réfugiés et de personnes sans-abris, mise en place de structures d’accueil, approvisionnement en eau et assainissement… Une mission technique sera envoyée sur place pour adapter les mesures prises aux besoins d’urgence et établir un calendrier d’intervention pour la reconstruction, pour laquelle sera mobilisée plus d’un million d’euros.

Conseil Régional des Pays de la Loire Le Conseil Régional a accordé une contribution de 60.000 euros pour le fonds de solidarité mis en place par CUF, ainsi que 30.000 euros pour Pompiers Sans Frontières et 10.000 euros pour Gynécologie Sans Frontières.

Conseil Général des Côtes d’Armor Une proposition d’engagement dans un programme de reconstruction, par un appui technique financier, a été faite au Conseil.

Conseil Général du Finistère Le Conseil Général a voté une aide de 50.000 euros.

Amiens La ville a voté une subvention de 10.000 € pour Architectes de l’urgence, a mis à disposition des associations une tente et du matériel nécessaire pour la collecte de dons, et a appelé ses citoyens à la solidarité.

Bordeaux La Communauté Urbaine de Bordeaux a effectué un don de 50.000 euros pour l’aide d’urgence à Médecins Sans Frontières.

Caen Le conseil municipal a voté une subvention de 10.000 euros pour la reconstruction.

Grenoble 10.000 € ont été versés à la Croix Rouge et 10.000 € à l’Unicef pour l’aide d’urgence.

Communauté d’Agglomération de Grenoble-Métropole Un don a été effectué à la Fondation de France.

Lille Un don de 30.000 € a été effectué à la Fondation de Lille. La ville a également relayé son appel aux dons, et a mis à leur disposition des urnes pour collecter des fonds. Un soutien à la communication d’évènements solidaires sera effectué. D’autre part, la Communauté Urbaine de Lille a effectué un don de 60.000 euros.

Limoges 10.000 € ont été donnés à l’association franco-haïtienne "ACEM Haïti 87" pour la reconstruction de logements et la rénovation de l’école du village des Orangers, près de Jacmel.

Lyon Une subvention de 50.000 euros à l’ONG Handicap International a été votée par le Conseil Municipal.

Marseille 15 marins-pompiers ont été envoyés par la ville de Marseille pour participer aux secours. La ville a également appelé ses citoyens à effectuer des dons.

Communauté d’Agglomération de Montpellier Une subvention de 50.000 € sera proposée au prochain Conseil d’Agglomération. 10.388 euros ont été collectés auprès des citoyens, qui seront reversés à la Croix Rouge.

Mulhouse Une aide spéciale de 10.000 € pour l’IRCOD (Institut Régional de Coopération et Développement) qui a une permanence dans la ville de Jacmel, sera proposée au conseil municipal.

Nancy 20.000 € ont été proposés au conseil municipal pour la Fondation de France, et des urnes ont été mises à disposition pour collecter des dons auprès du grand public.

Paris 150.000 euros ont été débloqués sur les crédits d’urgence de la ville pour la mise en place d’un bloc opératoire et de structures mobiles de soins de premiers secours, ainsi que pour la distribution d’eau potable et de kits d’abris et d’hygiène. 1,5 millions d’euros seront consacrés à la reconstruction de Port-au-Prince et des villes d’Haïti ; une mission sera dépêchée sur place pour élaborer un plan d’action en concertation avec les autorités locales. En outre, la ville fournira 1.000 tentes et 16.000 bâches ainsi que 250 véhicules (police, ambulances...)

Nanterre La ville de Nanterre s’est associé au Fonds de solidarité de Cités Unis France à hauteur de 30 000€ et a aidé les associations humanitaires d’urgences à populariser leur initiative.

Nantes 50.000 € ont été attribués à l’aide d’urgence, et des discussions sont en cours pour travailler dans la durée.

Reims Le Conseil Municipal à voté une aide d’urgence de 7.500 €. Une urne été placée en mairie pour accueillir les dons aux associations humanitaires. Des locaux ont été mis à disposition et une trentaine d’artistes ont donné leurs œuvres pour une vente aux enchères et ont donné un concert.

Rennes Une subvention de 15.000 euros a été approuvée pour le fonds de solidarité de Cités-U